Les sœurs de la Croix ou les filles de Notre-Dame.

Limoges - le portail Imbert Déjà implantée en 1634 à Magnac-Laval (Hte-Vienne) les religieuses dites de la Croix ainsi nommée pour la petite croix pectorale vinrent à Limoges en 1687, place de la Cité, non loin de la cathédrale. Leur église ne fut construite qu'en 1758 près de la place de la Cité (voir plan de Limoges). Il existait d'autres communautés à Bellac, à St Junien (1656-1790), St Léonard (1699-1776), la Souterraine en 1682. Elles prononcaient des voeux simples, et se dévouaient à l'enseignement des jeunes filles du peuple. En 1687, elles deviennent les filles de l'Instruction Chrétienne par lettres-patentes. Puis elles ouvrent des écoles à Aubusson en 1700, à Ahun en 1713, et à Guéret en 1722. En 1820 la communauté put se reconstituer et habita dans une maison au coin de la porte Imbert dans une maison appartenant à MM. de Maledent.

Filles de la Croix
Historique :
Fondateurs : Saint André Hubert FOURNET, canonisé en 1933.
Sainte Jeanne Elisabeth BICHIER des AGES, canonisée en 1947.
- Une jeune fille qui cherche…
Jeanne - Elisabeth Bichier des Ages est née le 5 juillet 1773, au Blanc (Indre). Dans son milieu familial, elle développe une relation intime au Seigneur et un amour profond des pauvres.
Pendant la révolution, son désir de participer à la messe et de communier lui fait prendre de nuit le chemin périlleux vers la grange des Marsyllis. C'est en ce lieu que se situe la rencontre avec le Père André Fournet.
- Un prêtre, pasteur et fondateur…
André Hubert Fournet est né le 6 décembre 1752, à St Pierre de Maillé (Vienne) et ordonné prêtre en 1776. Vigoureusement converti par l'intempestive réplique d'un mendiant, il s'ouvre totalement à Dieu et aux pauvres. Exilé cinq ans en Espagne pendant la Révolution, contraint à son retour de célébrer l'Eucharistie clandestinement, c'est dans la grange des Marsyllis qu'il rencontre Elisabeth Bichier des Ages.
De cette rencontre, naît la Congrégation des Filles de la Croix.
Elisabeth et ses quatre premières compagnes prononcent leurs premiers vœux en 1806, devant le Père André Fournet. La Congrégation s'étend rapidement en Poitou, Région parisienne, Sud-Ouest. C'est en 1820 que les sœurs s'établissent à la Puye, dans l'ancien monastère fontevriste qui devient la Maison-Mère.Charisme :
Nous portons le nom de Filles de la Croix,
Ce nom dit notre enracinement dans le mystère du Christ Jésus " Verbe incarné ",
- glorifier Dieu-Trinité
- vivre le mystère pascal
- témoigner de son Amour pour les petits et les pauvres dans la simplicité de l'Evangile.Manière de vivre :
En petites fraternités insérées dans différents milieux de vie, en priorité les plus défavorisés :
milieu rural, banlieues urbaines.
- catéchèse, pastorale, mission éducative…
- service de la santé, du social… maisons de retraite…
Présentes en France, Italie, Espagne, Canada, Argentine, Brésil, Afrique, Côte d'Ivoire, Burkina Faso).
Partout " enseigner et guérir ". Faire connaître notre Seigneur Jésus, le Christ, pour éveiller au bonheur et donner sens à toute vie humaine…
Maison Mère - 86260 - LA PUYE - Diocèse de Poitiers
St Yrieix la Perche : 3 sœurs au cœur de la paroisse et en travail social depuis 1993.Implantation :
4 avenue Marceau 87500 SAINT YRIEX LA PERCHE tél. : 05 55 75 08 36

webmestre : Michel FOUGERAT

retour page classification

retour page d'accueil