La liturgie grandmontaine

Speculum grandimontis Dans les "avis" spirituels de St Étienne de Muret, ce dernier exprime l'idée que la louange de Dieu est préférable à la prière de demande ; comme la Règle il renvoie aux livres liturgiques de l'Ordre. Il récita toute sa vie, chaque jour, chaque nuit, avec la plus profonde dévotion l'office de la Sainte Trinité avec les neuf leçons et la récitation des heures canoniques. En outre il faisait un nombre considérable de génuflexions, en baisant la terre avec effusion, et en frappant le sol de son menton et de son nez. Si bien qu'il avait des callosités sur les mains et les genoux, et que son nez se courbait en biais. Mais par-dessus tout il aimait la psalmodie et les prières intérieures.
antiphonaire

Ses disciples suivirent son exemple et ne chantaient pas d'hymnes, mais faisaient des processions. Par la suite le coutumier donna des recommandations pour le cérémonial. Les frères clercs en voyage devaient réciter les heures, et les frères convers les oraisons. St Étienne ne donne pas de précision sur les vêtements liturgiques. La liturgie grandmontaine suivait un calendrier propre qui fêtait la mort de St Étienne de Muret le 8 février, la translation de son corps à Grandmont le 25 juin, et sa canonisation le 30 août.

La liturgie grandmontaine évoluera au cours des siècles. En 1621, l'Ordre quitta les "rites anciens" pour adopter les prescriptions du Concile de Trente. Il reste que la liturgie de l'ordre n'eut pas l'originalité de sa spiritualité ni de son architecture

Prosaire-antiphonaire provenant de l'abbaye de Macheret (XIVe) acheté récemment par la bibliothèque Nationale de France, grâce à ce site. L'ancien propriétaire connaissant mon intérêt pour l'Ordre de Grandmont, m'ayant contacté si le document qu'il possédait pouvait intéresser une institution ou une personne privée. Désirant que ce document absolument exceptionnel soit communicable à tous, j'ai pris les dispositions en conséquence.

Michel FOUGERAT

webmestre : Michel FOUGERAT

retour à l'Ordre de Grandmont

retour page d'accueil