Le Fayet (Puy-de-Dôme)

Localisation :
Elle se trouvait sur la commune de St Babel, canton de Vic-le-Comte.
Pour se rendre sur les lieux, prendre la sortie Est de Vic-le-Comte par la D 225, rouler pendant 5 km jusqu'à la hauteur de Vindiolet, qui se trouve à gauche de la route. Laisser ici la voiture et prendre un peu avant à droite un chemin de terre. Suivre ce chemin pendant un bon kilomètre, puis à gauche, vers le Sud, traverser des prairies en montant pendant 500 m, la celle du Fayet était en haut (altitude + 600 m). Par beau temps, on a de ce site une très belle vue sur les Monts d'Auvergne.

Intérêt :
Église (?): 0.


Vestiges :
On ne peut voir de l'ancienne celle du Fayet que quelques traces de fondations d'anciens bâtiments sur le côté Sud des bâtiments actuels. Ces derniers semblent d'ailleurs avoir été construits avec les pierres de taille du monastère.

Ce site a été racheté en 2007 par des citadins qui élévent des chèvres et qui ont restauré l'ancienne ferme. Ils ont eu l'obligeance de m'envoyer des photos des remplois de l'ancienne celle qu'ils ont récupéré dans la démolitions de murs intérieurs. Le lieu doit être plus accessible pour la visite, surtout qu'ils désirent commercialiser les fromages qu'ils élaboreront. Si vous passez par là, n'hésitez pas à leur rendre visite. (M et Mme Stefan de Ribaupierre) - mail : stephanderibaupierre(at)citycable.ch

photo prise en 1993 (M.F)

Photos de M Stephan de Ribaupierre

à g : colonne, chapiteau avec doucine et pilastre 1/2 octogonal.

 

Histoire :
La celle du Fayet a été fondée sous le priorat d’Etienne de Liciac par un comte d'Auvergne. En 1295, elle hébergeait six clercs et fut unie au prieuré de Chavanon en 1317 .
Par suite d'arrangements intervenus à la fin du XVIIème siècle entre Messire PONCET, prieur commendataire de Chavanon, et la communauté du Fayet, celle-ci jouissait de ses propres revenus .
Ces revenus n'étaient pas très importants . Ils étaient constitués:
“de dix oeuvres de mauvais prés (ou paquier),
une petite dîme d'un septier
une trentaine d'arpents de bois taillis loués 150 livres à un fermier; ce bail fut ramené à 50 livres, le fermier n'ayant plus le droit de couper du bois, en raison de la mise en réserve par la Maitrise des Eaux et Forêts.”
Par contre, pour les décimes du diocèse, le prieuré de Chavanon était taxé de 31 livres par an pour son annexe du Fayet.
En 1770, Fayet fut unie au séminaire de Clermont .
La chapelle du Fayet était dédiée à St Pierre .

retour page d'accueil