Entruan (Deux-Sèvres)

Localisation :
Cette celle se trouvait sur le territoire de la commune de Montalembert. Pour y parvenir prendre la Nationale 10 à la sortie Nord de Ruffec pendant 6 Km. A main gauche prendre la D 176, en direction de Montalembert pendant deux Km. Le village d’Entruan se trouve à gauche de la route. L’ancienne celle se trouvait à 400 m du village, à droite du chemin de terre qui traverse Entruan, d’après le cadastre ancien. (coord. I.G.N : 2,41 gr - 51,21 gr).

Intérêt :
Peu d’intérêt.


Vestiges :
Peut-être le puits au milieu du pré à gauche de la route (bois de la Chapelle), et un beau chapiteau. Ce dernier est visible dans la grange du propriétaire du site, à la Verrie.

Histoire :
La date de fondation d’Entruan n’est pas connue. Nous savons seulement qu’en 1295, la communauté était composée de cinq religieux. En 1317 elle fut unie au prieuré de la Carte, et semble n’avoir été depuis cette époque qu’un simple bénéfice. Sans conventualité depuis le XVème siècle écrit M J.R Gaborit .
Ce prieuré figure sur la liste des taxes sur les bénéfices en 1383 pour la somme de 30 sous . Cette même source nous dit que “sa chapelle était autrefois très fréquentée”, et que des documents concernant cette celle ont été détruits avec la plupart des archives des établissements religieux, par un incendie survenu en 1805, à la préfecture des Deux-Sèvres .
Quelques documents restent aux archives de la Vienne : un bail à rente du 23 mai 1451 d’un moulin fait par Lamazière; d’un autre bail à rente du 27 janvier 1453 de deux prés sur les bords de la Charente, par frère Pierre Micault, prieur d’Entruan . Le fonds comporte en outre un terrier de 1566 (26 pages), ainsi qu’un mémoire des cens et rentes dues au prieuré de 1728. Un bail à ferme était consenti le 7 août 1568 par le prieur de la Carte, Arnaud d’Estissac à un religieux de la Carte, le frère Pierre Baudoin, avec les annexes de Fontcreuse et Fontadam pour la somme de 700 livres par an.

retour page d'accueil