Aubevoie (Eure)

Localisation :
Cette celle se trouvait sur le territoire de la commune et canton de Gaillon, à la limite de la commune de St Aubin-sur-Gaillon, dans les bois de Grammont, près du ruisseau de Grammont.


Intérêt : néant, église (nord): 0.


Vestiges :

Aucun reste, sauf une fontaine, qui est indiquée sur la carte I.G.N au 25.000ème. L’enclos était de forme irrégulière (voir le plan de 1752 ci-contre).

Histoire :
Cette celle aurait été fondée en 1168 par Simon III, comte d’Evreux, pour y établir une petite communauté. Cette fondation sera confirmée par son fils Amaury III .

En 1245, elle s’enrichie par l’achat d’une grosse ferme à St-Just près de Vernon, grâce à Amaury III. Aubevoie comptait six religieux en 1295, et dépendait de la Visitation de Normandie. Les Archevêques de Rouen devaient à ce “petit” monastère une rente hebdomadaire de cinq sols, auxquels s’ajoutaient 20 sols annuels.
Aubevoie fut uni en 1317 à Notre-Dame-du-Parc à Rouen. Par la suite elle fut attribuée aux Jésuites de Rouen après de difficiles négociations. Le Prieur commendataire de Notre-Dame du Parc résigna en leur faveur les revenus de la mense priorale, ce qui revenait à leur donner Aubevoie. La chapelle aurait été encore debout en 1752.

retour page d'accueil