Les chanoines séculiers de Saint Junien

St Junien - église St Amand

Vestige de l'église St Amand

La collègiale Saint André

Ce chapitre de chanoines était une possession de l'évêché de Limoges. Ce chapitre semble avoir été fondé vers 848 par Josfroy, trésorier de Saint Martial de Limoges. Ce chapitre fut en butte à plusieurs adversaires. Fondé sur ce territoire pour assurer la propriété de l'évêque Hilduin de Limoges face aux prétentions du "prince" de Chabanais. L'évêque fit construire un château, mais vaincu par Jourdain de Chabanais il fut condamné à le détruire. Ses collecteurs de dîmes furent également massacrés par les paysans à la solde du prince de Chabanais à Étagnac. De plus les sires de Chabanais possédaient la forteresse de Rochechouart, et y installèrent les moines de Charroux (Vienne) pour desservir la région. Pour profiter de la vague pieuse de l'époque, ils procédèrent à la "révélation" du corps de Saint Junien, s'assurant par ce système la visite des pèlerins. Vers 1073 sous la direction du prévôt Amélius ils achetèrent des églises et des domaines, et commencèrent la construction de la collégiale actuelle. Ils étendirent d'abord leurs domaines à St Amand où ils firent construire une église. Les autres congrégations ne restaient pas inactives, les chanoines périgourdins achetaient St Martin de Jussac, de l'autre côté de la Vienne, face aux moulins de Grandmont. Puis non loin de là les chanoines de Lesterps (Charente) sous l'influence des sires de Chabanais faisaient l'acquisition de l'église de Saint Brice. L'évêque de Limoges, Gerald du Cher leur donna St Cyr en 1150, et Saint Saturnin de Chaillac sur Vienne en 1162. Nos chanoines de Saint Junien construisirent une chapelle dans le lieu alors inculte de la Bretagne, achetèrent des églises Saint Auvent et St Sulpice de Montrollet (16420), Javarzac, St Cyr, Chaillac. Mais à cette époque ils perdirent le contrôle des Salles Lavauguyon, qui prit son indépendance. Les Récollets reprirent plus tard les lieux.

webmestre : Michel FOUGERAT

retour aux chanoines réguliers

retour page d'accueil