Les Chartreux à Mortemart

Quant à Mortemart, sa vie conventuelle fut brève, moins de 80 ans. Ce couvent fut fondé le 12 avril 1335 par le cardinal Pierre Gauvaing, dit le Cardinal de Mortemart, car il y était né. Ce cardinal avait fait quatre fondations en même temps. Il avait prévu 25 religieux carmes, 12 chapelains, 24 frères chartreux et 25 augustins. Ces quatre communautés devaient chanter l'office à toute heure, la nuit et le jour, sans cependant qu'on interrompit les chartreux à leurs heures accoutumées ! Car ils ne possédaient pas de chapelle propre, pas de cloître non plus. Elle se trouvait en prolongement du bâtiment Est des Carmes (au premier plan), et la face Nord de l'église, la route de Blond se trouve sur son emplacement : "Savoir que le prieur et le couvent des Chartreux auront la grande église avec la chapelle contiguë, et entreront dans l’église par la maison des Chartreux, les autres portes et issues étant closes et murées, comme il est d’usage dans l’ordre".

La maison végéta, et le chapitre général l'abandonna en 1412. Ce couvent fut repris par des chanoines de St Junien qui accepta de faire le service divin le 7 octobre 1412 par 2 chanoines et 4 semi-prébendés prêtres. Par la suite ce couvent tomba en ruine. Il fut démoli pour laisser passer la route de Blond qui se trouve entre l'église et le couvent des Carmes.

 

L'église de Mortemart


Le Cardinal Pierre Gauvaing.
Né à Mortemart dans une famille modeste du nom de Gouin, nom qu'il avait latinisé en Govani puis Gauvaing. Il fit des études, et parti les parfaire à Rome. Certainement très travailleur et méritant il fut remarqué. Il partit de Rome pour venir à la cour du Roi de France. Il fut choisi par ce dernier pour être parrain d'un de ses enfants (qui mourut en bas âge), et devint Chancelier de France. On le nomma évêque de Viviers, puis peu de temps après évêque d'Auxerre par Jean XXII. Il prit possession de son poste début novembre 1326. Il devint cardinal avec le siège de St Pierre et de St Marcelin en 1328, et se retira à Avignon. Il décédera le jour du Vendredi saint 14 avril 1335, soit deux jours après sa fondation de Mortemart ? Il est inhumé dans l'église du Moustier de Mortemart.

Pour en savoir plus, prière de vous reporter à mon article paru dans les Cahiers Grandmontains n° 24.

Plan des couvents de Mortemart en 1824

1 — Ancien couvent des Carmes

2 — Hôpital

3 — Emplacement de l’église des Carmes

4 — Emplacement de l’église du Moutier

5 — Emplacement du cimetière des Carmes

6 — Emplacement de la chapelle du Cardinal

7 — Emplacement de constructions appartenant aux Augustins

8 — Église des Augustins

9 — Couvent des Augustins

10 — Séminaire

11 — Parloir sous le clocher

12 — Emplacement du cimetière des Augustins

plan des couvents

couvent des Carmes

Mortemart - à gauche l'église, au milieu le couvent des Carmes.

 

vue aerienne

au premier plan le couvent des Carmes, au milieu l'église commune, et en haut le couvent des Augustins.

webmestre : Michel FOUGERAT

retour page sur les Chartreux

retour page d'accueil

 

 

Mortemart