Abbaye St Pierre - St Paul

Beaulieu sur Dordogne (Corrèze)

(bénédictins puis clunisiens)

Fpndée en novembre 898 par Rodolphe de Turenne, archevêque de Bourges, cette abbaye fut d'abord bénédictine, avec une douzaine de moines venus de l'abbaye de Solignac (Hte Vienne). Ayant été dotée de nombreuses terres* par St Rodolphe (St Étienne d'Astaillac), et Hugues de Comborn, cette abbaye riche possède des reliques qui attirent un grand nombre de pèlerins sur le chemin de St Jacques. Hugues de Comborn fut remplacé par Hugues de Castelnau, qui essaye de s'emparer des richesses de l'abbaye. Les moines saisirent le concile de Limoges, l'abbaye St Martial de Limoges propose son aide pour redresser le monastère. Le concile de Limoges remet finalement l’abbaye aux mains de Cluny et cette donation est confirmée dans une bulle d’Urbain II en 1095. De bénédictine, l'abbaye devient clunisienne. Débute une ère prospère pour l'abbaye sous la direction de son abbé Géraud II. Il entreprend la construction de la magnifique église abbatiale, elle est consacrée en 1103, mais ne fut terminée qu'en 1140. Ses richesses se situées surtout en Quercy. En 1118, Eustorge, évêque de Limoges, lui céde St Étienne de Liourdre. A partir de ce moment, début d’une stabilité prospère, l’abbé Géraud II entreprend la construction du cloître et de la grande église abbatiale.

L'abbaye est pillée en 1569 par les troupes réformées de l'Amiral de Coligny, des moines tués, les reliques détruites. Le vicomte de Turenne soutient la Réforme, et la conventualité semble ne pas s'en être remise. L’abbaye est mentionnée dans les ordres de visite en 1293. La date de fin d’affiliation avec Cluny ainsi que les circonstances nous restent floues. En 1663 l'abbaye est reprise par les bénédictins de St Maur jusqu'à la Révolution où la communauté est chassée et les biens vendus. le 7 mai 1790, les officiers ministériels dressent l’inventaire des biens du monastère, vendu ensuite comme bien national…L'église devient église paroissiale. Elle est classée Monument Historique en 1843.


Adoration des Mages (chasse émail champlevé XIIIe siècle) et vierge (trésor)

Bénéfices divers :

Saint Pierre et Saint Marcel 19330 Favars
Saint Étienne 19120 Liourdre
Sainte Madeleine de Ménoire-bas 19120 Nonards
Saint Martin 19120 Tudeil
Saint Saturnin 19120 Vegennes

webmestre : Michel Fougerat

retour grands ordres

retour Bénédictins

retour prieurés bénédictins

retour page d'accueil